Découvrez ce que sont les soft skills, les types et les exemples de soft skills, et les moyens de les développer.

Les soft skills, c’est quoi ?

Les soft skills sont des traits de personnalité et des capacités interpersonnelles qui définissent les interactions d’une personne avec les autres. Les soft skills sont considérées comme un complément aux hard skills sur le lieu de travail, qui font référence aux connaissances et aux capacités professionnelles d’une personne. Les soft skills, par opposition au quotient intellectuel (QI), sont un terme utilisé par les sociologues pour décrire le quotient émotionnel (QE) d’une personne.

Les soft skills ont moins à voir avec ce que les gens savent et plus avec ce qu’ils sont. En tant que telles, elles comprennent les traits de personnalité qui déterminent la manière dont une personne interagit avec les autres et constituent généralement une partie distincte de sa personnalité. Les employés qui font preuve d’une bonne combinaison de hard skills et de soft skills voient souvent leurs services plus demandés sur un marché du travail compétitif.

Quelles sont les soft skills les plus recherchées par les employeurs ?

  • Aptitude à communiquer efficacement
  • Résolution de problèmes
  • Adaptabilité
  • Autodirection
  • Dynamisme
  • Capacité à travailler en équipe
  • Créativité
  • Avoir une communication claire et efficace
  • Fiabilité, l’entreprise peut compter sur vous
  • Résolution de conflits interpersonnels
  • Flexibilité face aux imprévus
  • Leadership lorsque cela est nécessaire
  • Résolution de problèmes
  • Recherche de solutions
  • Éthique au travail
  • Intégrité personnelle

Liste complète des soft skills

Communication :

  • Écoute
  • Négociation
  • Compétences rédactionnelles
  • Communication non verbale
  • Savoir faire des pitchs
  • Persuasion
  • Présentation
  • Prise de parole en public
  • Lecture du langage corporel
  • Aptitudes sociales
  • Communication verbale
  • Communication visuelle
  • Rédaction de rapports et faire des propositions

Pensée critique :

  • Créativité
  • Capacité d’adaptation
  • Aptitude artistique
  • Pensée logique
  • Observation critique
  • Pensée critique
  • Tolérance au changement et à l’incertitude
  • Débrouillardise
  • Aptitude à la conception
  • Désir d’apprendre
  • Flexibilité
  • Innovation
  • Résolution de problèmes
  • Recherche
  • Volonté d’apprendre
  • Réflexion hors des sentiers battus
  • Résolution de problèmes
  • Éducation aux valeurs

Leadership :

  • Gestion des conflits
  • Résolution des conflits
  • Gérer des équipes distantes/virtuelles
  • Leadership
  • Donner un feedback clair
  • Conclusion d’accords
  • Prise de décision
  • Délégation
  • Résolution de conflits
  • Facilitation
  • Inspirer les gens
  • Management
  • Gérer les conversations difficiles
  • Gestion des réunions
  • Mentorat
  • Motiver
  • Gestion de projets
  • Résoudre les problèmes
  • Coaching réussi
  • Superviser
  • Gestion des talents

Attitude positive :

  • Confiance
  • Coopération
  • Courtoisie
  • Énergie
  • Enthousiasme
  • Amabilité
  • Honnêteté
  • Humour
  • Patience
  • Respectabilité

Travail d’équipe :

  • Accepter le retour d’information
  • Collaboration
  • Service à la clientèle
  • Gérer les situations difficiles
  • Persuasion
  • Gérer les politiques de bureau
  • Sensibilisation aux handicaps
  • Compétence interculturelle
  • Sensibilisation à la diversité
  • Intelligence émotionnelle
  • Empathie
  • Établir des relations interpersonnelles
  • Gestion des personnalités difficiles
  • Compétences interpersonnelles
  • Influence
  • Mise en réseau
  • Conscience de soi
  • Compétences en matière de vente
  • Compétences sociales
  • Constitution d’une équipe
  • Travail en équipe

Éthique du travail :

  • Attentivité
  • Ethique des affaires
  • Compétitivité
  • Dévouement
  • Pouvoir dépendre de vous
  • Respect des consignes
  • Indépendance
  • Respect des délais
  • Ponctualité
  • Motivation
  • Multitâche
  • Organisation
  • Persévérance
  • Persistance
  • Planification
  • Étiquette commerciale appropriée
  • Fiabilité
  • Résilience
  • Orientation vers les résultats
  • Programmation
  • Autonome
  • Autocontrôle
  • Autosupervision
  • Rester concentré sur sa tâche
  • Planification stratégique
  • Gestion du temps
  • Capacité de formation
  • Savoir travailler sous pression

Soft skills à mettre sur son CV

Une section de votre curriculum vitae devrait énumérer vos compétences « hard » et « soft » pertinentes. Tenez compte à la fois des compétences requises par l’offre d’emploi et de celles que vous possédez et qui peuvent être vérifiées par vos références lorsque vous décidez des compétences à inclure dans un CV.

Étant donné que les compétences dures sont généralement évaluées au cours de l’étape de l’entretien d’embauche, vous devez donner la priorité aux hard skills souhaitées pour le poste avant vos soft skills. Il est recommandé de faire figurer 10 à 30 compétences sur votre CV ; les soft skills ne doivent pas représenter plus de la moitié des compétences énumérées.

Quelle est la différence entre une soft skill et une hard skill ?

Les compétences dures, ou hard, sont des capacités mesurables acquises par l’éducation, la formation et la pratique. Ce sont les compétences requises pour accomplir une tâche ou un travail particulier. Les soft skills sont des aptitudes comportementales et interpersonnelles qui influencent la façon dont les gens interagissent avec les autres et gèrent les situations.

Comment améliorer ses soft skills ?

Les soft skills peuvent s’apprendre, même si elles ne sont généralement pas acquises dans le cadre d’une formation formelle. La personne doit être ouverte au feedback et prendre la décision de modifier ses comportements afin d’améliorer ses soft skills. La formation peut aider à développer de meilleures pratiques, comme l’écoute active et l’empathie envers les autres, en fournissant des conseils et des stratégies. De plus, la pratique va aider à renforcer les domaines où il y a des faiblesses.

1. Choisissez une compétence que vous souhaitez améliorer et consacrez-y du temps.

Si vous pratiquez, vous pouvez améliorer n’importe quelle soft skill. La plupart des soft skills sont automatiques. Vous pouvez vous entraîner à être fiable au travail et à la maison, par exemple en améliorant votre ponctualité (en vous présentant à l’heure ou en avance au travail ou à des événements, par exemple) et en commençant vos projets plus tôt au travail afin de les terminer plus tôt que prévu.

2. Prêtez attention aux soft skills positives que vous remarquez chez les autres et imitez-les.

Les professionnels que vous connaissez ou avec lesquels vous travaillez sont susceptibles d’exceller dans une variété de soft skills. En observant les comportements des autres et en les intégrant à votre propre routine quotidienne, vous pourrez développer des soft skills essentielles.

Les communicateurs efficaces, par exemple, peuvent prendre des notes lorsque d’autres personnes prennent la parole au cours d’une réunion. Cela les aide souvent à organiser leurs pensées afin de pouvoir poser des questions importantes et y répondre. Il s’agit également d’une technique d’écoute active que vous pourriez appliquer à votre propre travail.

3. Fixez-vous des objectifs pour améliorer vos soft skills.

Fixez des objectifs spécifiques et mesurables en lisant vos évaluations de performance au travail ou en sollicitant des critiques constructives de la part d’amis et de collègues de confiance. Cela peut vous aider à identifier les domaines clés à améliorer pour fixer des objectifs, ainsi que les points forts à mettre en valeur sur votre CV et lors des entretiens. Vous pouvez classer par ordre de priorité les soft skills à améliorer selon que vous en avez besoin pour obtenir un emploi spécifique ou pour progresser dans votre poste actuel.

4. Recherchez des ressources d’apprentissage.

Vous pouvez apprendre des tactiques pour améliorer certaines soft skills à partir de diverses sources, notamment des livres, des podcasts et des cours en ligne. Si certaines peuvent être payantes, la majorité sont gratuites et disponibles à tout moment. Vous pouvez essayer plusieurs ressources différentes pour voir celles qui vous conviennent le mieux.

Conclusion

Les soft skills sont importantes car ce sont les compétences nécessaires pour interagir avec d’autres personnes. Ce sont les compétences qui permettent d’établir des relations, de communiquer efficacement et de résoudre les conflits.

Comme les soft skills sont souvent des traits de personnalité développés tout au long de la vie et qu’elles sont difficiles à enseigner, de nombreux employeurs les apprécient davantage que les compétences techniques. Par ailleurs, à formation et compétences égales, les soft skills feront la différence et vous permettront de sortir du lot.

Enfin, avec de la pratique et de l’expérience, tout le monde peut améliorer ses soft skills. Pour cela, il faut s’entraîner.

Voilà donc l’importance des soft skills pour votre carrière. Assurez-vous de vous investir dans le développement des vôtres et vous serez sur la voie du succès.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.