Marci Alboher, auteur de One Person/Multiple Careers, a inventé le terme slasheur en 2007 pour décrire le « slash » dans le titre du job d’une personne, qui est un X/Y/Z, comme journaliste/rédacteur web/PR.

Depuis lors, le slasheur est devenu de plus en plus populaire. Alors que l’on attendait autrefois de nous que nous consacrions nos 40 heures par semaine (plus les autres heures supplémentaires non rémunérées !) à un seul emploi, les changements économiques actuels ont contraint de nombreuses personnes à accepter plusieurs emplois afin de compléter leurs revenus.

Lorsque l’ensemble de nos revenus provient d’un seul emploi, il suffit d’un programme de licenciement pour nous faire passer de la sécurité à la peur. Par rapport au slasheur, qui a de multiples sources de revenus, la perte d’un emploi n’a aucune importance puisqu’il en a d’autres.

Mieux encore, le fait d’être un slasheur peut permettre de se remettre plus facilement d’un licenciement. Non seulement le slasheur n’a pas besoin de chercher un nouvel emploi permanent à temps plein, préférant travailler à temps partiel ou sur une base contractuelle, mais il dispose également d’un ensemble de compétences plus solides et plus larges, soutenues par de solides capacités de gestion du temps et d’organisation. Après tout, jongler avec plusieurs emplois nécessite des compétences exceptionnelles en matière d’automotivation et de planification.

En outre, les slash jobs sont particulièrement populaires parmi les millennials. Pour beaucoup, la perspective de suivre un parcours professionnel linéaire traditionnel suffit à susciter l’anxiété. Je vois certainement beaucoup de milléniaux multi-passionnés. En effet, il a été suggéré que les tendances multi-passionnées des millennials sont à blâmer pour leur état d’esprit différent des générations précédentes.

Les différents types de slasheurs

Les carrières en portefeuille et les carrières en grappe sont les deux types de slash jobs.

Slasheur #1: Portefeuille de carrières

Un portefeuille de carrière est un chemin vers le succès basé sur des compétences connexes et transférables que vous pouvez utiliser dans une variété d’emplois.

Ainsi, au lieu d’occuper un emploi traditionnel à temps plein, vous occupez plusieurs emplois à temps partiel (tels que des emplois à temps partiel, des emplois temporaires, des piges et des emplois indépendants) avec divers flux de revenus qui, une fois additionnés, dépassent souvent votre emploi à temps plein.

Un rédacteur qui travaille deux jours par semaine au magazine, travaille en free-lance pour plusieurs autres journaux et enseigne l’écriture créative à temps partiel dans une université locale est un exemple de personne ayant une carrière de type portefeuille.

Tous les emplois énumérés ci-dessus ont un rapport avec l’écriture.

Slasheur #2: Carrière en grappe

Une carrière en grappe est une carrière dans laquelle vous exercez dans plusieurs secteurs apparemment sans rapport entre eux, en même temps ou en alternance.

Isabel, par exemple, est avocate et a travaillé auparavant comme journaliste et consultante en médias.

Jodie travaille comme comptable et enseigne également les mathématiques et les sciences dans le secondaire.

Le fait est que leurs emplois ne sont pas liés et qu’ils préfèrent qu’il en soit ainsi.

Avantages d’être un slasheur / d’avoir une carrière slash

Quels sont les avantages moins connus d’une carrière slash, en dehors de l’épanouissement professionnel évident et d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée ?

1. Plus d’harmonie entre le travail et la vie privée

Il est facile de comprendre pourquoi de nombreux milléniaux se sentent insatisfaits ou perdus dans leur carrière, étant donné leurs tendances multi-passionnées. En ce qui concerne l’équilibre et la satisfaction entre vie professionnelle et vie privée, les carrières slash sont un concept intriguant.

L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, comme l’explique Nigel Marsh dans sa conférence Ted (vidéo ci-dessous), a moins à voir avec le temps passé dans des domaines spécifiques qu’avec l’épanouissement dans divers domaines (intellectuel, émotionnel, spirituel et psychique) qui contribuent à un sentiment d’équilibre dans la vie d’une personne.

Un millénial qui n’est pas satisfait dans un domaine peut s’efforcer d’atteindre un équilibre dans un autre tout en continuant à payer les factures et à répondre à certains besoins en adoptant une carrière slash.

Si le travail d’une personne ne la stimule plus intellectuellement, elle peut apprendre une nouvelle compétence, comme le codage, pendant son temps libre. Avec le temps, cette compétence pourrait déboucher sur une nouvelle orientation professionnelle.

Une autre personne a peut-être le sentiment que ses besoins spirituels ou physiques ne sont plus satisfaits. Après avoir terminé son emploi traditionnel, il décide de suivre une formation de professeur de yoga et de commencer à enseigner.

Les possibilités de carrière slash sont vraiment infinies. Vous pouvez commencer à explorer de nouvelles options de carrière qui favorisent l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée en prenant du recul et en déterminant où vous manquez d’épanouissement.

2. Être plus attrayant pour les employeurs

Les employeurs seront plus intéressés par vous si vous avez de l’expérience dans divers domaines (par exemple, les données, l’analyse, la conception et le marketing). C’est vrai, en particulier, dans les start-ups.

Une personne qui travaille sur plusieurs projets est motivée, concentrée et proactive.

Les entreprises à forte croissance sont toujours à la recherche d’autodidactes et d’innovateurs qui peuvent les aider à passer au niveau supérieur.

Les slasheurs qui ont pris l’initiative de se construire une carrière slash sont plus susceptibles d’apporter ces qualités au travail.

3. Diversifier ses sources de revenus et gagner en stabilité financière

Avoir une deuxième ou une troisième source de revenus peut vous aider à vous sentir moins stressé par l’argent.

Une source de revenus supplémentaire peut compléter votre portefeuille global, ce qui se traduit par une meilleure qualité de vie et une plus grande flexibilité financière en cas d’urgence.

4. Gagner en développement personnel

Le fait d’avoir plusieurs carrières peut vous aider à éviter l’ennui et l’épuisement liés au fait de faire toujours le même travail.

Soyons francs : il est extrêmement difficile de trouver de la joie dans un travail que vous faites depuis plus de 10 ans.

Changer d’emploi vous permettra de rester mentalement stimulé et motivé.

5. Développer de nouvelles compétences

Une carrière slash vous permet d’acquérir des compétences totalement nouvelles et de vous distinguer des autres dans votre domaine ou votre organisation.

Par exemple, si vous occupez un emploi de bureau avec peu de possibilités d’avancement chez votre employeur actuel, mais que vous savez qu’il faut être un bon présentateur pour progresser dans votre domaine, une carrière slash vous permet d’affiner cette compétence.

Par exemple, vous pourriez proposer à des organisations à but non lucratif ou à but lucratif de parler d’un sujet dans lequel vous êtes un expert, ce qui vous permettrait de gagner un salaire tout en acquérant de l’expérience.

Comment devenir slasheur et développer une carrière slash ?

Il est plus facile que jamais de devenir un slasheur de nos jours :

En raison de la quantité d’informations disponibles en ligne, de nombreuses industries qui étaient auparavant considérées comme des « ateliers fermés » sont désormais accessibles et l’information s’est démocratisée.

Sur Internet, on peut apprendre gratuitement tout ce que l’on veut. N’importe qui peut créer un site Web et apprendre à y attirer du trafic.

Cette évolution est bénéfique car de plus en plus de personnes d’horizons divers en profitent.

Gardez votre emploi de jour tout en travaillant sur votre activité complémentaire pour commencer, est à mon avis la meilleure solution. C’est aussi moins stressant, et si votre nouvelle activité ne marche pas, vous n’aurez rien perdu. Au contraire, vous aurez gagné en expérience.

Vous pouvez réduire votre emploi régulier une fois que votre activité parallèle génère au moins 50 % de votre revenu mensuel souhaité, pour vous y consacrer plus pleinement. Ou pour en démarrer une autre, évidemment !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.