Un digital nomad est une personne qui utilise la technologie pour gagner sa vie et peut travailler à distance de n’importe où dans le monde. Ils ont souvent un mode de vie indépendant du lieu, ce qui signifie qu’ils peuvent vivre et travailler depuis n’importe quel endroit où ils disposent d’une connexion Internet. Le développement technologique pour contacter les clients et les employeurs a fortement contribué au style de vie des digital nomads. En outre, l’essor de la « gig economy » a eu un impact. Enfin, la récente épidémie a donné un coup d’accélérateur supplémentaire au télétravail.

Les raisons qui poussent les gens à devenir des digital nomads sont nombreuses. Pour certains, c’est un moyen d’échapper à la routine quotidienne et d’avoir un style de vie plus flexible. Pour d’autres, c’est un moyen de gagner de l’argent tout en voyageant dans le monde entier. Et pour certains, c’est les deux.

Digital nomad, ça vient d’où ?

Le terme « digital nomad » a été inventé en 1997 par Tsugio Makimoto et David Manners dans leur livre The Digital Nomad. Leur livre prédisait, entre autres, la création d’un appareil de communication unique et tout-puissant qui permettrait aux employés de travailler de n’importe où.

Au XXIe siècle, les digital nomads travaillent à partir d’ordinateurs portables, de réseaux sociaux et de smartphones. Les digital nomads peuvent travailler à partir d’une plage au Costa Rica pendant quelques mois avant de revenir à un poste à temps partiel à Paris ou à Lyon. L’un des avantages d’être un digital nomad est la liberté de vivre et de travailler où l’on veut. Avec l’essor des plateformes en ligne qui proposent des locations de maisons et de bureaux à court et moyen terme, il est plus facile que jamais de réserver un séjour de quelques jours, semaines ou mois.

Si le statut de digital nomad peut sembler séduisant, il présente des inconvénients. Bien que le cadre soit magnifique, le travail disponible n’utilise pas toujours vos compétences à leur plein potentiel ou ne paie pas toujours suffisamment. Par conséquent, le maintien d’un style de vie de nomade numérique peut vous obliger à travailler plus dur pour un salaire inférieur à celui d’un emploi de bureau traditionnel. Grâce à l’augmentation du travail à distance et des offres d’emploi, les travailleurs peuvent désormais s’essayer au style de vie des digital nomads tout en gagnant de l’argent et en construisant leur carrière.

Toutefois, le meilleur moyen de faire du nomadisme numérique une réalité est d’avoir sa propre activité. Il existe plusieurs façons de gagner de l’argent en tant que digital nomad. Certains travaillent comme rédacteurs indépendants, designers web ou consultants en marketing. D’autres travaillent à temps plein pour des entreprises qui les autorisent à travailler à distance. Et d’autres encore gèrent leur propre business en ligne. Par ailleurs, certains disposent d’un flux de revenus passifs (investissements) pour compléter les revenus du travail que vous obtiendrez au cours de vos voyages. Cela soulage une partie de la pression financière pour ne pas passer tout votre voyage à fixer un écran d’ordinateur.

Les 5 avantages de la vie d’un digital nomad

Plus d’efficacité

Lorsque vous voyagez dans des endroits magnifiques presque tous les jours, il n’y a pas de temps à perdre. L’exploration de votre nouvel environnement vous incitera à accomplir vos tâches le plus rapidement possible. L’aventure est l’un des types de motivation les plus efficaces.

Des idées plus innovantes

Lorsque vous combinez des concepts apparemment sans lien pour former une nouvelle idée, vous avez atteint la créativité. C’est ce que les neuroscientifiques appellent le jeu synaptique. Plus les concepts sont incongrus, plus les synapses se forment dans votre cerveau. Le fait de travailler dans un endroit différent chaque jour vous offre une multitude d’expériences variées dans lesquelles vous pouvez puiser ces connexions créatives. Et lorsque votre cerveau déborde de ces différents apports, vos idées deviennent beaucoup plus innovantes.

Améliorer sa capacité d’adaptation

Voyager régulièrement vers de nouveaux endroits vous oblige à sortir de votre zone de confort. Et, pour vous adapter à de nouveaux environnements au quotidien, vous devez être prêt à interagir avec des personnes de cultures différentes. Cela augmente votre volonté d’essayer de nouvelles choses à l’avenir.

Voyager améliore la capacité de votre cerveau à s’adapter au changement. Le stress lié à la navigation dans un environnement étranger fait apparaître des dendrites dans votre cerveau lorsque vous voyagez. À l’avenir, ces extensions amélioreront la capacité et l’attention de votre cerveau dans des situations nouvelles et difficiles.

En un mot, voyager accroît votre désir d’acquérir de nouvelles compétences et votre capacité à le faire.

Plus de temps pour ses passions

Même si le travail est agréable, nous travaillons pour vivre, et non l’inverse. Terminer son travail plus rapidement libère du temps dans votre agenda pour explorer votre environnement, poursuivre vos passions et passer du temps avec votre famille et vos amis.

Se faire des amis partout

Les gens tissent des liens solides grâce à l’aventure et aux expériences. Lorsque vous commencerez votre voyage, vous rencontrerez d’autres digital nomads et vous vous ferez des amis. Par ailleurs, votre relation sera plus profonde si vous voyagez avec un ami ou une personne chère.

4 inconvénients d’être un digital nomad

Si les avantages d’être un digital nomad sont nombreux, il y a quelques inconvénients à prendre en compte :

Le mal du pays

En fonction de votre destination, vous pouvez être séparé de votre famille et de vos amis. Si la nouveauté de visiter un pays lointain peut être exaltante au début, il est naturel d’avoir le mal du pays après un certain temps. Il est plus facile de rester en contact avec ses amis et sa famille grâce à la technologie, mais le décalage horaire peut rendre les choses plus difficiles.

Augmentation des dépenses

En tant que digital nomad, vous risquez de dépenser la majorité de votre argent en voyages et en activités, épuisant ainsi votre épargne à long terme. Pensez à mettre de l’argent de côté pour l’avenir tout en établissant un budget avec vos revenus.

Manque de motivation

Il est facile de se laisser distraire et de manquer de motivation en voyageant. L’autodiscipline étant un élément clé du style de vie des digital nomads, il est essentiel de trouver un équilibre entre le travail et le voyage pour réussir à long terme.

Problèmes administratifs

Travailler à distance depuis un pays différent nécessite l’obtention de visas et la connaissance des règles fiscales. Les normes et réglementations varient d’un pays à l’autre, ce qui complique le suivi de tous vos documents. Passez en revue les mesures bureaucratiques que vous devrez prendre avant de partir et de travailler à l’étranger afin d’éviter tout problème à votre arrivée.

Métiers les plus fréquents pour les digital nomads

digital nomad logo

La plupart des entreprises acceptent désormais le télétravail. L’année dernière, près de 10% des salariés étaient totalement en télétravail selon l’INSEE, et ce chiffre devrait augmenter. Par ailleurs, la France compte plus de 3,6 millions d’indépendants (source), dont 1 million de freelances dans la technologie (source). Et avec 59 millions de freelances aux Etats-Unis, il y a encore une marche de progression.

Cependant, être un digital nomad et travailler de chez soi pendant quelques jours sont deux choses différentes. Si vous voulez conserver votre emploi principal tout en voyageant, vous devez d’abord démontrer à votre patron que vous êtes capable de travailler à distance à temps plein avant de prendre la route. Avant de commencer a voyager, certains travaillent d’abord à distance, depuis chez eux, pendant quelques mois.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, consultez des sites comme Malt, Upwork, FreelanceRepublik, LeHibou, qui proposent uniquement des emplois à distance, et demandez aux employeurs potentiels si le poste correspond à votre style de vie nomade.

Les digital nomads travaillent souvent en tant que freelance. Cependant, vous devez être réaliste avec vous-même avant de vous lancer dans l’aventure. Comment allez-vous pouvoir subvenir à vos besoins ? Pour vous aider à le déterminer, répondez aux questions suivantes :

  • Dans quel domaine suis-je bon ?
  • Qu’est-ce que j’aime faire ?
  • Mon expertise est-elle demandée ?
  • Est-ce un travail que je peux faire depuis chez moi ou en voyageant ?

Vous pouvez entrer dans la gig economy en commercialisant et en vendant vos services par vous-même ou en cherchant un emploi sur une place de marché de services de freelance comme celles citées plus haut, après avoir déterminé comment vous allez générer de l’argent.

Que vous travailliez pour une société ou pour vous-même, devenir un digital nomad n’implique pas que vous soyez limité à une seule fonction. Il suffit que votre emploi soit entièrement numérique. Vous trouverez ci-dessous une liste de fonctions populaires qui s’adaptent parfaitement à un mode de vie entièrement à distance :

  • Les freelances en ligne qui écrivent, codent, coachent et gèrent des campagnes marketing pour leurs clients,
  • Les professionnels qui proposent des services en ligne/à distance tels que l’assistance juridique, la comptabilité et même le conseil,
  • Les entrepreneurs qui utilisent des outils Internet pour gérer leurs équipes,
  • les employés d’une entreprise plus classique qui font du télétravail,
  • les personnes qui conçoivent et vendent des articles numériques tels que des livres électroniques, des formations et des services d’abonnement en ligne, entre autres.
  • Et parfois, c’est un mélange de tout cela.

Comme vous pouvez le constater, les digital nomads peuvent travailler dans une grande variété d’entreprises et d’emplois. Le travail à domicile est de plus en plus répandu, ce qui est passionnant et utile pour les employés. Toutefois, cela ne signifie pas que tout le monde devrait être un digital nomad. C’est toujours une tâche difficile. Vous devez être structuré et discipliné si vous voulez profiter de vos voyages – ce qui est, après tout, le but de ce mode de vie. Alors, comment se positionner pour réussir ?

Comment devenir un digital nomad ?

Tenez compte des aspects pratiques et réglementaires lorsque vous planifiez vos activités de voyage, ainsi que de votre budget et de vos possibilités de stocker vos biens. Vous pouvez suivre ce guide :

Établissez un plan de dépenses

Créer un budget pour les dépenses de voyage et de vie courante avant de commencer votre voyage vous aidera à rester organisé et à éviter les coûts inutiles. Tenez compte de ce que vous dépensez pour le transport, le logement, la nourriture et les expériences, lorsque vous établissez un budget.

Même si vous pouvez vous rendre dans différentes villes et différents pays sur un coup de tête, il est bon de planifier vos premières étapes. Ce plan facilitera la détermination des autres parties administratives et pratiques de votre voyage, comme les demandes de visas et de permis de séjour.

Tenez compte de votre emploi et du décalage horaire lorsque vous cherchez un endroit où résider. Il peut être difficile de continuer à travailler à distance si vos clients ou votre superviseur se trouvent dans un autre fuseau horaire.

Pensez a votre assurance santé

Recherchez et choisissez une assurance voyage qui vous couvrira dans tous les endroits que vous avez l’intention de visiter. N’oubliez pas également que la plupart des assurances de voyages ne couvrent que trois mois maximum de séjour continu. Si vous voulez passer la majorité de votre temps à l’étranger, vous devriez envisager de souscrire une assurance santé pour expats, plus complète.

Si vous restez domicilié en France et y payez vos cotisations sociales, vous continuerez de bénéficier de la même protection sociale qu’en France, mais uniquement lorsque vous y êtes. Notez par ailleurs que, même si vous payez vos impôts en France, vous ne pourrez pas bénéficier du RSA si vous passez plus de 3 mois par an a l’étranger.

Pour internet, il faudra une carte sim locale et comparer les forfaits de données. Un box 4G portable peut également être utile si vous allez dans des endroits sans WiFi.

Organisez vos finances

Avant de partir en voyage, assurez-vous que le pays où vous vous installez accepte vos cartes de débit et de crédit. Pour Visa et Mastercard, c’est souvent le cas. Pour les achats internationaux, il y a parfois des frais de transaction et de conversion de devises. L’opération la plus coûteuse est souvent le retrait d’espèce dans un pays hors-UE, avec des frais fixes importants qui s’ajoutent aux frais de conversion. Vous devez vérifier le montant de ces frais auprès de votre banque. Certaines banques en ligne, qui se spécialisent auprès des voyageurs fréquents, offrent des frais bien moindres. C’est par exemple le cas de TransferWise, Revolut, eKo, Boursorama, etc.

Stockez vos biens

Comme il est facile de se déplacer d’un endroit à l’autre, les digital nomads préfèrent voyager léger. Vous pouvez louer un box de stockage ou demander à vos amis et à votre famille de stocker certains de vos biens chez eux. S’inscrire à un service de partage de maison ou trouver un locataire à long terme pendant votre absence est une autre option qui peut être rentable.

Les destinations les plus populaires pour les nomades

Chacun a sa propre opinion sur les meilleures villes nomades, mais voici un bon point de départ. Barcelone, Bangkok, Medellin, Ubud, Ho Chi Minh, Chiang Mai, Budapest, Lisbonne, Kiev et Taipei figurent parmi les destinations de travail à distance les plus populaires. Ce sont quelques-unes des meilleures régions du monde où vivre si vous voulez économiser de l’argent et avoir un mode de vie sain.

destinations les plus populaires digital nomads

Bangkok, Thaïlande – Une ville phare pour les expatriés, avec d’excellents transports publics, une pléthore d’espaces de coworking, dont WeWork, une nourriture délicieuse, des gens accueillants et une importante population d’expatriés. Le coût de la vie est faible, surtout si vous gagnez des revenus occidentaux. Les visas à long terme peuvent être difficiles à obtenir.

Chiang Mai, en Thaïlande, est une version plus détendue de Bangkok. C’est l’une des destinations nomades les plus populaires et le berceau du digital nomadisme. Des repas délicieux, un excellent café et un coût de la vie raisonnable.

Ho Chi Minh / Saigon, Vietnam – Un haut lieu de l’Asie du Sud-Est. HCMC est moins sophistiquée et semble encore plus chaotique que Bangkok. Il y a moins d’étrangers ici qu’en Thaïlande, et la cuisine et la culture sont extrêmement différentes. Les visas de trois mois sont faciles à obtenir à l’avance.

Ubud, Indonésie – Bali possède une communauté nomade bien établie. Elle peut être considérée comme le point de départ de la communauté. Hubud, ainsi que plusieurs autres espaces de coworking fantastiques, sont situés ici. Cuisine fantastique. Les habitants sont sympathiques. Vie simple et peu coûteuse.

Manille, Philippines – Avant de vous plaindre du trafic a Paris, pensez à l’horreur de la circulation dans la métropole la plus densément peuplée du monde. Si vous pouvez passer outre le fait qu’il est difficile de se déplacer, Manille est une excellente destination pour les digital nomads, avec des gens sympathiques et l’accès à plus de 7000 jolies îles tropicales.

Taipei, Taiwan – Pas encore très connue, mais une destination prometteuse pour les nomades et les expatriés. Excellents transports publics, c’est un pays beaucoup plus développé que ceux cités jusqu’ici. Taipei est également un paradis pour les amateurs de café, idéal pour ceux qui passent leurs journées dans les cafés. Taipei offre l’une des meilleures cuisines d’Asie. Elle est légèrement plus chère que celle de la Thaïlande, mais elle en vaut la peine. Et les visas de trois mois sont faciles à obtenir.

Tbilissi, Géorgie – Une destination populaire pour les digital nomads, avec une culture, des vins et de la nourriture de classe mondiale et des logements abordables. Tbilissi est située au carrefour de l’Asie et de l’Europe, à proximité de montagnes, de vignobles, de plages et d’autres villes magnifiques. Le prochain meilleur hotspot pour les nomades, à mon avis.

Plovdiv, Bulgarie – En raison du coût de la vie peu élevé et de la rapidité de l’Internet, cette destination prometteuse d’Europe de l’Est fait parler d’elle. Allez voir Bansko, un hotspot digital nomad en plein essor.

Budapest, Hongrie – L’une des plus belles villes du monde est aussi l’une des plus abordables et des plus accueillantes. Internet rapide, excellente cuisine européenne et accès facile au reste de l’Europe sont autant d’avantages.

Medellin, Colombie – La superstar montante de l’Amérique du Sud. Dans une ville qui a connu une histoire terrible, la météo est magnifique et la culture latino impressionnante. La cuisine ne plaira pas à tout le monde. Au bout d’un moment, certaines personnes peuvent trouver le bruit constant de musique reggaeton irritant. Bogotá, la capitale de la Colombie, est en concurrence avec Medellin pour le titre de meilleur endroit pour les digital nomads.

Il existe bien d’autres destinations populaires auprès des digital nomads: Barcelone, le Portugal, le Mexique, la Turquie, etc. Mais vous n’avez même pas besoin d’aller dans les destinations les plus populaires, vous pouvez tout a fait choisir d’aller hors des sentiers battus. L’avantage des destinations nomads est que vous y trouverez une communauté de personnes qui ont un travail similaire au votre, mais rien ne vous empêche d’explorer de nouvelles contrées seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.